F6ECI Station Radio Amateur

 

 

 

 

 

Chateau de Montclera                                                    Chateau  de  Milhac                                               Chateau de Aynac

Home
QRA
EPC club
LOG F6ECI
LOG TM1EPC
eQsl
LotW
Mode Numerique
RTTY
CW
QRSS DFCW
PSK
SIM_PSK
WSPR
OPERA
WJST
MSK
DRM SSTVHD
SDR Radio
DRM Picture
 

Mode RTTY

Les premieres liaisons  avec un rafio télétype furent réalisées par les miltaires en 1930

La définition du mode pour les radio amateurs est un débit de 45.45 Bauds avec un espacement de 170Hz entre les deux fréquences

Deux modes de modulation sont utilisés FSK ( Frequency Shit Keying) AFSK ( Audio Frequency Shit Keying). Quelle que soit la méthode utilisée, le signal RF transmis sur les ondes est identique. l'état marque est toujours la fréquence RF la plus élevée et l'état l'espace est toujours fréquence la plus basse en RF. La station de réception du signal RTTY ne voie aucune différence. La seule différence est la façon dont votre émetteur génère le signal RF.

La modulation FSK utilisée n'est pas à phase contunue et donc provoque un étalement de spectre; provenant des sauts de phase a commutation d'une fréquence à l'autre.

AFSK

En  AFSK. on génère les deux fréquences audio et votre émetteur les convertit en fréquences RF deux. Pour des raisons techniques liées à la génération d'harmoniques, fréquences audio de 1000 Hz et 1170 Hz ('2000 et 2340 sont les harmoniques 2 des frequences 1000 et 1170Hz) ne sont pas recommandés.  Les fréquences recommandées audio sont 2125 Hz pour la fréquence audio MARK et 2295 Hz pour la fréquence audio ESPACE.  le filtre du transceiver reduit considérablement le niveau des harmonique et sutout pour les transceiver traditionnels Cela est moins vraie pour les transceiver SDR. Cela donc permet de réduire les harmoniques sdeux qui pourraient être générés dans votre émetteur.

FSK

La modulation est  directement apliquée sur l'oscilateur de l'emetteur  le risque d'harmornique dans ce cas la n'existe pas

Code

Le code utilisé est le code BAUDOT modifie donald Murra 1901. Le CCITT à introduit 'alphabet télégraphique international N ° 2 (ITA2) code comme une norme internationale, qui a été basé sur le code de Western Union avec quelques changements mineurs.  Un code à 5 moments qui ne permet de transmetre que 32 caractères differents pour palier a ce propblème il a été crée deux listes de caractère  LETTRE et CHIFFRE l'on passe d'une liste a une autre avec un caractère dédié. il n'y a pas de code correcteur derreur, ni entrelacement, ni code convolutif

Le caractère est composé d'un bit de start = 1 (space) de 5bits de donnée et de 1.5 bit de stop (mark)

Synchronisation  au niveau du caractère La synchronisation n'est pas tres robuste si le start ou le stop  n'existe pas le caractère est considéré comme faux

En présence de bruit l'on peut trouver des starts et des stops. la seul facon d'avoir un squelch et sur le niveau ou le bruit de phase . Mais n'est pas tres efficace. En contest ne pas utiliser le squelch, ce dernier provoque des erreurs lorsque le signal est faible.

Il n'est pas nécessaire d'avoir une chaine linéaire c'est une modulation à envelloppe constante

Caractéristiques

 

Les logiciels conseillés: la liste n'est que patielle ( offrant une bonne sensisibilité)

Des tests seront réalisés ultérieurement  avec les différents logiciels surtout en présence d'interférence ce qui le cas bien souvent  avec le nombre de stations pouvant être activent surtout les jours de concours

Frequences conseillées
Bande (m) Frèquences (kHz)
160 1838 -1840
80 3580-3600
40 7040-7050
30 10130-10140
20 14070-14095
17 18100-18105
15 21070-21100
12 24920-21925
10 28070-28150

...

Mode PACTOR

Le mode pactor est un mode FSK a deux fréquences créé par DF4KV et DL6MAA en 1990 L'objectif de ce mode est de réaliser des communications sans erreur pour cela on utilise un protocole de communication.

PACTOR a pour objectif de concilier les avantages du packet radio (efficacité en termes de bande passante utilisée) et du mode AMTOR (correction d'erreur, demande automatique de réémission), d'où son nom. La modulation utilisée est de type FSK

Il existe plusieurs versions de PACTOR :

Ces débits peuvent apparaître extrêmement faibles : ils sont établis sur des milliers de kilomètres, avec une bande passante très faible et par temps d'orage (conditions radioélectriques).

 

Ce type de modulation est moins en moins utilisé d'autres mode plus performant sont maintenant disponible

propriétés

Le PacTOR transmet soit 12 ou 24 caractères dans chaque bloc, suivant la rapidité de modulation. Quatre caractères sont utilisés pour le contrôle, incluant deux bytes checksum qui fournissent une détection d'erreur efficace. Les erreurs sont détectées à la réception en comparant le checksum avec les données accompagnant.

Le PACTOR emploie le checksum AX-25 (CRC-16) utilisé par le packet radio. Dans son message d'accusé de réception pour chaque bloc reçu, le récepteur peut demander de nouvelles données, une retransmission des même données ou bien un changement de rapidité de modulation au système.

L'échange se fait à travers des trames il y a deux sortes de trame

La trame est constituée d'une entête un champ d'information et d'un champ de controle ou se trouve le CRC (Cyclic Redundancy Check Sum) ) morsqu'il y a non concordance entre le CRC calculé et le CRC reçu la trame est considéré comme non valide et il y aura répétition du message soit la demande du recepteur ou apres un temps d'attente.

Ce mode nécessite d'avoir un controleur TNC  Comme pour le PACKET RADIO

Mode ATMOR

Ce mode est nomé egalement SITOR (Simplex Telex Over Radio) ATMOR est le nom donné par les radio amateurs. G4PXX  à apporté quelques modification pour une utilisation par les radio amateurs. C'est un protocole synchrone.

Le problème principal avec le mode RTTY est  les erreurs en réception. S'il y a la moindre  perturbatiob sur le scanal, il y aura  probablement un bit  incorrect et donc le caractère affiche sera erroné. Ce n'est pas un problème majeur dans une conversation courante de radioamateur puisque le reste de la phrase permettra habituellement de combler les lacunes. Le mode ATMOR permet de combler en partie cette lacune

C'est un mode de transmission de messages textuels, proche du  radiotélétype  RTTY basique, mais qui comprend un mécanisme de correction d'erreur basé sur le protocole d'échange ainsi qu'une redondance

Chaque caractère est codé sur 7 bits, dont quatre doivent être à 1, et trois à 0. Si le code reçu ne possède pas cette caractéristique, le récepteur en déduit qu'une erreur est survenue. En mode de détection d'erreur, le caractère est ignoré ; en mode de correction d'erreur, le récepteur demande la retransmission des données.

Le protocole utilisé est simple ; néanmoins ATMOR donne de bons résultats, même dans des conditions où le bruit est important. par rapport au mode RTTY

Il existe deux versions de SITOR :

L'ATMOR ARQ  permet au récepteur d'envoyer un ACK  ( Accusé de réception) ou un NACK (demande de répétition)

L'ATMOR FEC transmet un flot continu de donnée  avec 3 bits de start et 4 bits de stop. Chaque caractère est transmis 2 fois. Il sera considéré comme valide si il est reçu deux fois sinon une erreur sera affichée et il est possible coriger quelques erreures simples

Mode ATMOR propriété

Les bandes de fréquences sont les mêmes que celles utilisées par le mode  RTTY